CES 2017 : « With Netatmo », la co-conception avec Legrand et Velux

CES 2017 : « With Netatmo », la co-conception avec Legrand et Velux

Netatmo, spécialiste français des objets connectés, développe des partenariats avec des marques leaders de la construction pour se positionner dans l'univers domotique. Mais la société dirigée par Fred Potter continue aussi sa route en solo et annonce, au CES 2017, un détecteur de fumée ainsi qu'une alarme.

Netatmo s’allie à des poids lourds de l’équipement domestique avec Legrand, spécialisé dans les équipements électriques, et Velux, le géant de la fenêtre, dans le cadre d’un partenariat estampillé « With Netatmo ». Avec ce programme, le concepteur d’objets connectés apporte son expertise dans le domaine de l’électronique et du logiciel (avec de l’intelligence artificielle à la clé) à des piliers de l’équipement de la maison.

Avec Legrand, la firme française a codéveloppé une série de prises de courant, versions connectées des Céliane. Les interrupteurs pourront ainsi être déplacés facilement en fonction de l’aménagement intérieur. Le PDG de Netatmo, Fred Potter nous a dévoilé le produit en preview du CES à Las Vegas : « Nous avons réinventé les prises Céliane avec Legrand. Cela permettra aussi d’avoir des commandes vocales pour contrôler les prises ou de programmer des scénarios comme dans une chambre d’hôtel où l’électricité s’éteint quelques minutes après le départ de l’hôte ». Comme l’ensemble des nouveautés Netatmo présentées, ces produits seront disponibles auprès des électriciens professionnels au 3e trimestre 2017, dans différentes versions, qu’ils se destinent à une chambre ou une villa entière. Point fort, les prises sont en tout point comparables à des modèles normaux, il ne faut donc aucune formation spécifique pour les mettre en place.

Avec Velux et toujours à destination des professionnels, Netatmo a pensé une télécommande permettant de gérer ses fenêtres de toit, Velux Active. « Ce produit permettra d’ouvrir et fermer les fenêtres de toit ou les volets, mais aussi, grâce à une série de capteurs, permettra de réguler l’air, la chaleur, l’humidité grâce à des scénarios préétablis et des commandes vocales. La maison pourra se réguler toute seule », explique Fred Potter. D’autres partenariats issus du programme « With Netatmo » sont également à venir dans le courant de l’année, et ne sont pas sans évoquer les travaux d’Awox, lui aussi partenaire d’un géant de l’électricité (Schneider Electric) pour la création d’interrupteurs connectés.

En marge de ces annonces, Netatmo poursuit ses efforts dans l’univers de l’IoT, et continue de se développer dans quatre secteurs : la sécurité, la météo, la qualité de l’air et le chauffage. Au CES, dans le prolongement du climat anxiogène des derniers mois, Netatmo propose un détecteur de fumée qui envoie des alertes sur son smartphone avec une durée de vie de 10 ans sans changement ni recharge de la batterie. À venir aussi, une sirène connectée qui vient compléter la caméra de surveillance Welcome. Les deux appareils seront commercialisés à partir du second trimestre 2017.

Pas de doute que l’année 2017 va être bien remplie pour Netatmo qui se voit désormais comme un acteur majeur du marché des objets connectés.